La Dolce Vita dans votre salle de bain.

On la croyait réservée aux somptueuses salles de bain des magazines et des publicités. Pourtant la douche à l’italienne est aujourd’hui en train se démocratiser, pour le plus grand bonheur des amateurs de design intérieur !

Appréciée pour son aspect pratique et son accès facilité pour les personnes à mobilité réduite, c’est surtout grâce à son esthétique simple et épurée qu’elle connaît un tel succès. Elle apporte une apparence luxueuse à la salle de bain, une réminiscence de l’époque où elle était inabordable. Mais au fait, cette époque est-elle bien révolue ? Si dans les magazines et sur internet la douche à l’italienne est décrite comme abordable et simple d’installation, qu’en est-il réellement ?

Anatomie de la douche à l’italienne

Un exemple réalisé par un particulier.

Pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler de cette installation, je rappelle que la douche à l’italienne est une douche de plain-pied, c’est-à-dire sans bac de céramique ni rebord. Une douche en parfaite continuité avec le carrelage de la salle de bain ou l’évacuation de l’eau est assurée par très légère pente, pratiquement invisible à l’œil nu. Pour créer cette pente on utilise le plus souvent un panneau synthétique par-dessus lequel on appose le carrelage.

La pose : jeux d’enfant ou casse-tête ?

Sans être d’une technicité insurmontable, la pose d’une douche à l’italienne nécessite tout de même un minimum de savoir-faire. En effet, l’étanchéité est cruciale pour ce type d’installation, il faut donc être sûr d’installer parfaitement le film d’étanchéité, ce sans quoi on risque la catastrophe. Installer une douche à l’italienne dans le cadre d’une auto construction ne devrait donc pas poser de problème. En revanche, si vous êtes un novice du bricolage et que vous souhaitez remplacer votre bac de douche par un système à l’italienne, je vous déconseille de tenter le diable. D’autant plus que l’installation d’une douche à l’italienne dans une salle de bain déjà existante suppose une rénovation totale de la salle de bain ou du moins de son système d’évacuation. Mieux vaut faire appel à des artisans professionnels si vous doutez de vos compétences en plomberie.

Un luxe à l’italienne :

« Et le prix dans tout ça ? » me direz-vous. Tout dépend bien sûr de la taille de votre installation, mais entre les différents éléments (le panneau, le film d’étanchéité, le siphon, le carrelage et la colle) et la pose par un pro, il est rare de s’en sortir pour moins de 600€. Et oui même avec sa démocratisation, la douche à l’italienne reste chère ! Une fois de plus, mon conseil pour faire baisser la facture est d’acheter via internet en évitant les sites des grandes enseignes. Une simple question de bon sens : pas de boutique en dur veut dire moins de frais donc des prix plus bas.

A bientôt pour de nouveaux articles !

Seb

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google Plus
  • Email
  • RSS
  • Add to favorites

Laisser un commentaire