Comment bien entretenir vos toilettes écologiques dans votre maison ?

Les toilettes écologiques ou toilettes sèches permettent aujourd’hui à leurs utilisateurs d’économiser sur leurs factures d’eau. Aussi, grâce à ces toilettes, on peut obtenir un compost d’une meilleure qualité pour son jardin. Vous ne devez pas alors être réticent à vous en procurer. Si toutefois vous craignez ne pas réussir leur entretien, alors vous découvrirez dans cet article comment entretenir justement de telles toilettes. Lisez plutôt !

Fonctionnement des toilettes écologiques

papier hygiénique

Pour changer son WC, l’on peut envisager l’option des toilettes sèches. Ces toilettes peuvent vous faire économiser 6 litres d’eau chaque fois que vous y allez faire vos besoins, car c’est justement ce volume que contient le système de chasse des toilettes classiques. En effet, ces genres de toilettes ne disposent pas de système de chasse et encore moins de système d’évacuation.

Vos urines et excréments vont directement dans un seau dans lequel on trouve soit de la sciure, soit des copeaux de bois. Même si ce système vous tiendra éloigné des odeurs, le seau devra être régulièrement vidé et votre WC mis à neuf pour des utilisations plus saines, d’où le besoin de nettoyer lesdites toilettes. Voici comment cela se passera concrètement.

Vider entièrement le seau

La vidange du bac comportant vos excréments et autres est le tout premier acte que vous poserez quant à l’entretien de votre toilette écologique. L’idéal serait que cette vidange soit faite une fois tous les sept jours. Tout dépend ici du nombre que vous faites dans la maison. Le délai donné ici est une estimation. Si vous trouvez que le seau est à moitié plein avant ces sept jours, alors n’hésitez pas à vous débarrasser du contenu. Pour ce faire, vous le verserez dans le composteur de votre jardin pour avoir un compostage naturel et véritablement sain.  

Arrangez l’intérieur du seau

Après avoir fait la vidange, votre seau n’est pas encore revenu à son état de départ. Pour le remettre à neuf et faire disparaître toute forme d’odeur, vous aurez besoin d’un mélange fait d’eau et de vinaigre blanc. Pour plus de précision, vous vous servirez ici d’un mélange fait de 75 % d’eau de robinet et de 25 % de vinaigre blanc. C’est grâce à ce mélange que vous ferez la pulvérisation. Une fois cela fait, vous vous accorderez quelque 5 minutes avant de continuer votre nettoyage. Après avoir laissé ces minutes écoulées, vous rincerez le seau à grande eau. Il peut toutefois y rester quelques traces de ce dont vous vous débarrassez. Vous finirez alors cette étape en mouillant une éponge et en nettoyant son intérieur avec ladite éponge. Cette éponge devra être douce pour que le seau ne perde pas ses caractéristiques.

Le nettoyage de l’abattant

Pour ce travail, n’attendez pas surtout le jour de nettoyage du seau. L’abattant doit être nettoyé régulièrement pour que les mauvaises odeurs n’envahissent pas votre domicile. En le nettoyant régulièrement aussi, les bactéries ne pourront pas s’y développer et votre santé est préservée. Pour faire ce nettoyage, vous vous servirez d’un chiffon qui a été mouillé avec une solution d’eau de javel ou de vinaigre ménager à 14 °C. L’abattant sera frotté avec ledit chiffon.

On finit avec l’entretien du bois !

Cette étape est beaucoup plus basée sur la conservation des qualités du bois de votre toilette écologique. L’entretien se fera ici avec de la peinture ou du vernis ou encore de la lasure. Mais, ce travail ne se fera pas toutes les semaines. C’est un travail qui assurera la durabilité de votre toilette sèche. Il permettra en effet au bois qui a servi à concevoir la toilette de ne pas pourrir. Si votre toilette est installée à l’intérieur dans l’une de vos pièces, vous ferez cet entretien tous les cinq ans. Pour une toilette sèche installée à l’extérieur, ses éléments intérieurs en bois doivent être traités tous les trois ans et ses éléments extérieurs tous les ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Lire plus :
La plomberie sans soudure

Pour pratiquer de la plomberie sans soudure, plusieurs matériaux sont à notre disposition comme par exemple le PVC, le cuivre, le PER,...

Fermer